L'art religieux médiéval

Ange au sourire 

Origine géographique: Cathédrale de Reims - Période:

C'est l'un des anges les plus connu de la statuaire médiévale du fait de son sourire à la fois rayonnant et énigmatique.

Il nous attire vers lui comme s'il avait un message secret à transmettre à notre âme. Les anges sont les intermédiaires entre Dieu et le monde. Ils seraient des êtres purement spirituels, ou des esprits doués d'un corp éthéré, aérien; mais il ne pourrait revêtir, des hommes que les apparences. Ils rempliraient pour Dieu les fonctions de ministres : messagers, gardiens, constructeurs, éxécuteurs des lois, protecteurs…

Dimensions: Ht: 26 cm - L: 15 cm - La: 4,5 cm - Réf: AMA191PN

Prix: 40 €

Christ en gloire 

Origine géographique: La Charité-sur-Loire- Période: XIIe s.

Aux premiers temps du christianisme, le Christ était représenté symboliquement par le poisson, l’agneau ou le bon pasteur.

La représentation de la crucifixion n’apparaît pas avant le VIIIe siècle. A l’époque romane, on préférera souvent donner une image rayonnante du Christ. C’est en souverain du monde, en vainqueur de la mort qu’il habite l’imaginaire roman. Le Christ en gloire de la Charité-sur-Loire est représenté au sein d’une amande (mandorle) qui symbolise le firmament. Dans une pose emplie de hiératisme et de sérénité, il enseigne aux hommes la révélation divine qui pourra leur faire rejoindre le royaume de son père.

Dimensions: Ht: 20 cm - L: 13 cm - La: 1 cm - Réf: GMA002PN

Prix: 32 

Couronnement de la Vièrge

Origine géographique: Cathédrale Senlis - Période: XIIe s.

La statue de la Vierge Marie compose la scène centrale du tympan de Senlis, véritable chant de louange à la Vierge Marie. Une mise en scène magistrale, entoure le récit de la Dormition, de l’Assomption et du Triomphe de Marie. Assise au côté de son fils, couronne en tête, elle poursuit avec lui un dialogue serein.

Le portail central de la façade occidentale de la cathédrale de Senlis, achevé dans les années 1170, est significatif des débuts de la sculpture gothigue. Ce portail développe ce qui avait été amorcé à Chartres : au profond recueillement de l’art roman succède un art qui exalte la foi à travers la profusion et la richesse de sa sculpture. La préoccupation des sculpteurs est de réaliser des statues en ronde-bosse qui semblent se détacher de la paroi, donnant beaucoup plus de volume  corporel et de possibilités de mouvement aux statues. La Vierge Marie occupe la scène centrale du tympan. Assise au côté de son fils, couronne en tête, elle poursuit avec lui un dialogue serein, sous la surveillance de petits anges rieurs et curieux. C'est, à Senlis, le début des chants de louange  à la Vierge Marie exprimés dans la pierre.

Dimensions: Ht: 22 cm - L: 22 cm - La: 5 cm - Réf: AMA025PN

Prix: 40 

Création de l'homme 

Origine géographique: Chartres, portail nord Période: XIIe s.

La scène représente la création d’Adam par un dieu plein de douceur, qui fait surgir l’homme, comme le potier fait surgir le vase à partir de l’argile, à cette différence qu’il lui transmet le souffle divin de la vie.

Nous retrouvons cette scène au-dessus du transept nord de la cathédrale de Chartres.Toute orientation dans une cathédrale est chargée de sens. Le nord est associé au monde des origines, de la naissance de la vie. C’est donc tout naturellement que nous retrouvons cette scène de la création de l’homme au-dessus du transept nord de la cathédrale de Chartres. La scène représente la création d’Adam par un dieu plein de douceur, qui fait surgir l’homme, comme le potier fait surgir le vase à partir de l’argile, à cette différence qu’il lui transmet le souffle divin de la vie.

Dimensions: Ht: 30 cm - L: 12 cm - La: 5 cm - Réf: AMA186PN

Prix: 68 

Diablotin de Conquès 

Origine géographique: Abbatiale Sainte-Foy, Conques Période: XIe s.

La façade occidentale et son tympan polychrome représentant la scène du Jugement Dernier (dominante de couleur bleue pour le paradis et rouge pour l’enfer) est un chef-d’œuvre de l’art roman. Ce diablotin se trouve au centre du tympan, sous le Christ.Il enfourne les damnés dans la gueule de l’enfer.

Au XIe s., l’abbé Oldoric entreprend la construction d’une nouvelle abbaye d’architecture romane, en lieu et place d’un monastère bâti au VIIIe s. par l’ermite Dadon, sur un promontoire rocheux dominant le torrent de l’Ouch en Rouergue. D’abord dédiée à St-Sauveur, l’abbatiale va acquérir sa réputation par le culte de Ste-Foy. Conques devient une des principales étapes pour les pélerins de St-Jacques de Compostelle. La façade occidentale et son tympan polychrome représentant la scène du Jugement Dernier (dominante de couleur bleue pour le paradis et rouge pour l’enfer) est un chef-d’œuvre de l’art roman. Il est peuplé de 124 personnages abrités par une profonde voussure. Le diablotin se trouve au centre du tympan, sous le Christ. Armé d’une massue, il enfourne les damnés dans la gueule de l’enfer.

Dimensions: Ht: 18,5 cm - L: 10 cm - La: 4 cm - Réf: GMA003PN

Prix: 26 

Fuite en Egypte 

Origine géographique: Cathédrale St-Lazare d'Autun Période: XIIe s.

La fuite en Egypte de la Sainte famille pour sauver l’enfant Jésus du «massacre des innocents»  est mentionnée dans l’évangile de Saint-Matthieu. Hérode envoie ses soldats tuer tous les jeunes enfants de Bethléem. On voit sur la façade du chapiteau, Marie et l’Enfant installés sur un âne dont Joseph tient la bride guide.

Cette scène d'un chapiteau de la cathédrale d'Autun représente la fuite en Egypte de la Sainte famille pour sauver l’enfant Jésus du « massacre des innocents ». Lorsque Hérode comprend que les Mages ne sont pas revenus l’informer du lieu de naissance exact de l’enfant, il envoie ses soldats tuer tous les enfants de Bethléem âgés de deux ans et moins. On voit ici Marie et l’Enfant installés sur un âne guidé par Joseph. La Vierge présente à l’enfant la boule du monde et en même temps l’enveloppe pour le protéger. Les pattes de l’âne sont juchées sur des roues en forme de rosaces : elles signifient  que  tout se déroule selon le plan divin, sans rencontrer d’obstacles. Cette œuvre comme le tympan de la cathédrale et beaucoup de chapiteaux en Bourgogne ont été signés par Gislebertus, l’un des maîtres de la sculpture romane.

Dimensions: Ht:  cm - L:  cm - La:  cm - Réf: AMA192PN

Prix: 29 

Génie du Pilier 

Origine géographique: Cathédrale N.-D. de Strasbourg Période: XIIe-XVe s.

Ce petit personnage appelé "génie du pilier" soutient avec son bâton en bois le pilier central de la cathédrale de Strasbourg, le plus important de l’édifice.

Le bâton symbolise dans beaucoup de traditions l’axe du monde, l’axe cosmique qui relie ciel et terre, également le bâton de la sagesse. Ce génie représente la force de la nature que l’on a appelée en plantant le bâton dans la terre lors du rite de fondation de la cathédrale. La puissance énergétique de la cathédrale dépend de lui. Une légende dit, que si on l’enlève, la cathédrale s’écroule.

Dimensions: Ht: 17 cm - L: 14 cm - La: 7,5 cm - Réf: AMA177PN

Prix: 60 

Moulin Mystique 

Origine géographique: Basilique de la Madeleine, Vézelay Période: XIIe s.

Vézelay, merveille de l’occident médiéval, recèle de nombreux trésors. Parmi ceux-ci, cette scène inscrite sur un chapiteau est une allégorie qui explique le caractère atemporel et vivifiant de la parole divine. L’utilisation du symbole de vie qu’est le grain signifie que le message de Dieu est nourriture.

Vézelay, merveille de l’occident médiéval, recèle de nombreux trésors. Parmi ceux-ci, cette scène inscrite sur un chapiteau est une allégorie qui explique le caractère atemporel et vivifiant de la parole divine. A gauche, Moïse apporte du grain à un moulin qui sera transformé en farine, puis sera recueillie par Saint-Paul. La continuité entre Moïse, père de la Loi juive et Saint-Paul, apôtre des gentils, est ainsi exprimée. L’utilisation du symbole de vie qu’est le grain signifie que le message de Dieu est nourriture. Nourriture amoncée au temps de l’Ancienne Alliance et recueillie avec la nouvelle Alliance, sous la forme d’une farine purifiée. Malgré la simplicité des attitudes, le foisonnement des détails et le dynamisme des courbes rendent parfaitement leur message de vie au sein de la pierre immobile.

Dimensions: Ht: 11 cm - L: 10,5 cm - La: 2,5 cm - Réf: AMA030PN

Prix: 21 

Sommeil des Mages 

Origine géographique: Cathédrale St-Lazare d'Autun Période: XIIe s.

Sur ce chapiteau, on voit les trois rois mages qui dorment dans un grand lit. Un ange descendu du ciel, les éveille et leur montre l'étoile du Berger qui les amènera à Bethléem.

Dans la tradition du compagnonnage, le premier roi est l'adolescent qui entre en apprentissage, le second est l'homme jeune qui accède au métier, le troisième est le Maître qui a pour devoir de transmettre l'enseignement.

Dimensions: Ht: 10,5 cm - L: 17 cm - La: 4 cm - Réf: GMA013PN

Prix: 28 

St Jacques de Compostelle 

Création originale

Le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle n'est pas une destination mais un itinéraire : faire le chemin, avancer toujours malgré les intempéries, pour finalement se vaincre soi-même, au terme du parcours. Le pélerin avance le bourdon en main, long baton surmonté d'un ornement en forme de pomme.

Le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle est une tradition millénaire. Ce n'est pas une destination mais un itinéraire :  avancer toujours malgré les intempéries, affronter les périls et vaincre sa peur pour finalement devenir maître de soi-même au terme du parcours. La tradition la plus ancienne raconte que les disciples virent leurs pieds se couvrir de petits coquillages lorsqu'ils soulevèrent le corps de St Jacques. La coquille St-Jacques est ainsi devenue l'élément majeur des attributs du pélerin et orne son chapeau appelé pélase.

Dimensions: Ht: 25 cm - L: 10 cm - La: 10 cm - Réf: AMA195PN

Prix: 56 

La Vierge à l'enfant 

Origine géographique: Abbaye de Fontenay Période: VIIIe s.

Vierge à l'enfant de l'abbaye cistercienne de Fontenay en Bourgogne.

Dimensions: Ht: 36 cm - La: 14 cm - Pr: 12 cm - Réf: GMA015PN

Prix: 97