Imaginaire chevaleresque

Chevalier au dragon

Origine géographiqueCatrhédrale de Rouen - Période: XIIIè s.

Portail des Libraires. L’allégorie de l’homme qui doit terrasser le dragon est une constante de l’imaginaire médiéval.

Comme dans les légendes de St-Georges ou de St-Michel, le combat du chevalier mené contre le dragon est celui du bien contre le mal, ou plus exactement celui des forces de la création combattant le chaos. Sous les formes les plus variées, on en retrouve la hantise dans toutes les cultures et toutes les religions. En fait, c'est le triomphe de l'individu contre son côté ténébreux, négatif de sa personnalité, qui reste inconscient. Le héros doit se rendre compte que l'ombre existe et qu'il peut en tirer de la force. En d'autres termes, l'individu ne peut triompher tant qu'il n'a d'abord maîtrisé et assimilé l'ombre. Le dragon est d'abord en nous.

Dimensions: Ht:17 cm - L: 17,5 cm - Pr: 3,5 cm - Réf: AMA159PN

Prix: 29 €

Combat de Sigurd

Origine géographique: Église de Hylestad, Norvège

Cette sculpture à l’origine en bois, orne un portail de la Stavkirke (église de Hylestad en Norvège) et illustre la légende du chevalier Sigurd qui doit vaincre le nain malfaisant Fafnir qui s’est transformé en dragon.

Dans la mythologie scandinave, Odin (ou Wotan) est le père des dieux. Sigurd est le fidèle guerrier d'Odin. Le combat de la lumière contre les ténèbres dangereuses est un thème fondamental. Il va engendrer un imaginaire diurne très fort et l’esprit combattif et guerrier des peuples nordiques contre cette angoisse de la chute dans les ténèbres. Dans la légende de Siegfried (Sigurd), le trésor gardé par le dragon, n'est autre que l'immortalité.

Dimensions: Ht:23 cm - L: 14 cm - Pr: 3,5 cm - Réf: AMA170PN

Prix: 34 €

Console de la chasse

Origine géographique: Toulouse - Musée des Augustins - Période: XIIè s.

Ce chapiteau qui est exposé au Musée des Augustins à Toulouse provient de la Daurade.

Surnommée la Daurade à cause des mosaïques à fond d'or, l'église Sainte-Marie conserva jusqu'à sa démolition, au début du XIXe siècle, des chapiteaux réalisés entre 1100 et 1130 par des sculpteurs proches de ceux du cloître de Moissac. Ce chapiteau est appelé " chapiteau de la chasse à l'ours".

Dimensions: Ht:16 cm - L: 15 cm - Pr: 7 cm - Réf: AMA173PN

Prix: 36 €

Console du chevalier

Origine géographique: Abbatiale Sainte-Foy, Conques - Période: XIè s.

D’abord dédiée à St-Sauveur, l’abbatiale va acquérir sa réputation par le culte de Ste-Foy. Conques devient une des principales étapes pour les pèlerins de St-Jacques de Compostelle. Cette console est inspirée d'un chapiteau du XIIe s. situé dans la tribune sud de la Nef qui représente le combat en duel de deux chevaliers.

Au XIe s., l’abbé Oldoric entreprend la construction d’une nouvelle abbaye d’architecture romane, en lieu et place d’un monastère bâti au VIIIe s. par un ermite, Dadon sur un promontoire rocheux dominant le torrent de l’Ouch en Rouergue. D’abord dédiée à St-Sauveur, l’abbatiale va acquérir sa réputation par le culte de Ste-Foy. Conques devient une des principales étapes pour les pélerins de St-Jacques de Compostelle. Cette console est inspirée d'un magnifique chapiteau du XIIe s. situé dans la tribune sud de la Nef qui représente le combat en duel de deux chevaliers.

Dimensions: Ht:16 cm - L: 11,5 cm - Pr: 11,5 cm - Réf: AMA182PN

Prix: 40 €

Guillaume le conquérant

Origine géographique: Normandie

Digne descendant des Vikings, il est duc de Normandie à huit ans, chevalier à quinze et devient roi d'Angleterre à trente neuf.

Il incarne les valeurs de la vraie chevalerie car ce fut un rude guerrier, réfléchi, obstiné, mais aussi capable d'une solide affection envers ses amis et son épouse, la célèbre reine Mathilde.

Dimensions: Ht:17 cm - L: 17 cm - Pr: 3 cm - Réf: AMA233PN

Prix: 29 €

Jeune fille à la licorne

Origine géographique: Cathédrale St Jean Lyon

Au Moyen-Âge, la licorne est symbole de puissance et de pureté. Avec sa corne unique au milieu du front, elle symbolise aussi la flèche spirituelle, la pénétration du divin chez celui ou celle qui la touche.

La jeune fille est représentée munie d'un miroir protecteur symbolisé par la lance, pour signifier sa pureté. Allégoriquement, seuls les êtres purs peuvent être dotés de la force naturelle émanant de la licorne.

Dimensions: Ht: cm - L:  cm - Pr:  cm - Réf: AMA243PN

Prix: 26 €

Retour du croisé

Origine géographiqueCloître du prieuré de Belval à Portieux - Période:XIIè s.

Unique représentation contemporaine connue d'un croisé, elle figure le retour de la croisade de Hugues 1er de Vaudémont, qui accompagna Louis VII en Terre sainte en 1147 et y séjourna longtemps.

Barbu et moustachu, le visage encadré de deux nattes, coiffé d'une calotte et vêtu d'une longue robe, l'homme tient un bâton, peut être un bourdon de pélerin. Sa femme, étroitement serrée contre lui, pose sa main gauche sur sa poitrine, conférant à l'oeuvre une indéniable expression de tendresse et d'affection. Transférée en 1819 dans l'église des Cordeliers, cette sculpture romane qui était auparavant dans le cloître du prieuré de Belval,  est caractéristique de la fin du XIIè siècle. Mais elle reste insolite et mystérieuse.

Dimensions: Ht: cm - L:  cm - Pr:  cm - Réf: AMA221PN

Prix: 46 €

Tour templière

Origine géographique: Domme - Période: XIIè s.

Ces tours sont une réplique en miniature de celles qui se trouvent à l'entrée de la ville de Domme, près de Sarlat en Dordogne.

Elles furent l'une des innombrables prisons dans lesquelles ont été jetés les Templiers après leur arrestation sur ordre du roi de France Philippe le Bel en 1307, signant ainsi l'anéantissement de cet ordre de moines soldats ayant participé aux croisades en Terre Sainte et à la reconquête de la péninsule ibérique.

Dimensions: Ht:  cm - L:  cm - Pr:  cm - Réf: AMA236PN

Prix: 32 €